ORU


Nom du projet :


Principal enjeu / atout :


Chronologie du projet :


Observatoire Régional des Urgences

Structurer l’organisation des urgences

Description de la solution :

















L’Observatoire régional des urgences (ORU) est une structure impliquée dans la collecte et l’analyse des données des soins de premiers recours d’une région et dispose en son sein d’une expertise de médecine d’urgence. Il est piloté et intégré au sein du GIP Sant& Numérique Hauts-de-France depuis 2018.

L’ORU participe en premier lieu au traitement des données des résumés de passage aux urgences (RPU) et, dans un futur proche, des résumés de dossiers de régulation des centres 15. La mise en œuvre de tels traitements poursuit un triple objectif :

    • L’amélioration de la connaissance quantitative et qualitative de l’activité des services d’urgence (SU) ;
    • L’amélioration des conditions de prise en charge des patients par lesdits services, notamment par l’étude des filières de soins (personnes âgées, psychiatrie, pédiatrie, etc...) ;
    • La définition et le repérage de seuils d’alerte sur l’activité.

L’analyse de ces données est réalisée en collaboration avec Santé publique France et l’Agence régionale de santé (ARS). Santé publique France, au travers de son réseau sur l’Organisation de la surveillance coordonnée des urgences (Oscour®), traite les RPU dans un objectif de veille sanitaire. La collaboration avec l’ARS, de son côté, s’intègre dans le cadre d’une veille sur les tensions hospitalières, à la fois afin de s’autoriser la plus grande réactivité possible lors de situations de tensions, mais aussi sur le long terme avec un effet structurant sur l’organisation et la traçabilité de la réponse.

Enfin, l’ORU participe à des travaux au sein de la Fédération nationale des Observatoires régionaux des urgences (FedORU). Celle-ci dispose d’une large représentativité des différents modèles d’organisation régionale de collecte de données et d’animation du réseau des structures d’urgences.

Cadre réglementaire :






Equipe et gouvernance :

L’arrêté du 24 juillet 2013, accompagné par l’instruction de la DGOS du 31 juillet 2013, fixe l’obligation pour les Agences régionales de santé d’organiser la collecte des RPU, auprès des établissements de santé (publics ou privés) ayant une activité de médecine d’urgence. La transmission de la totalité des RPU était attendue au 1er juillet 2014.

Le même arrêté précise également le périmètre des RPU, leur format et leur contenu, ainsi que leurs modalités de transmission (plus de précisions dans « l’Espace utilisateurs » de notre site).

L’ORU est actuellement composé de deux médecins urgentistes à temps partiel, d’une biostatisticienne et d’un épidémiologiste.

Le déploiement de l’ORU et ses activités sont pilotés au travers d’un comité de pilotage (COPIL), qui définit ses grandes orientations. Celui-ci, sous l’égide de l’ARS, rassemble l’équipe de l’ORU, l’équipe dirigeante du GIP Sant& Numérique ainsi que des urgentistes.

Par ailleurs, un comité scientifique est en cours de création et sera chargé de définir plus précisément les activités scientifiques et les priorités de l’ORU.

Avis des utilisateurs :

« Une aide quotidienne pour les services d’urgence »

« Vivement les données en temps réel »

Télécharger la fiche au format pdf :

ORU.pdf